« Cancers de la peau » : une semaine pour sauver sa peau !


ANNONCES

« Cancers de la peau » : une semaine pour sauver sa peau ! Et toute sa vie pour en prendre soin… Organisée par le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) du 14 au 18 Juin 2021, la 23 eme édition de la Semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau rappelle à tous combien le dépistage précoce et la prévention solaire sont essentiels.

« Cancers de la peau »
crédit/source : service de presse SNDV

ANNONCES

Les cancers de la peau sont les plus fréquents. Ils touchent aujourd’hui 1 personne sur 5. Si plus personne n’ignore les dangers liés à une exposition aux rayons UV, ni l’existence des cancers de la peau, leur nombre continue cependant de croître. Le nombre de cancers de la peau a plus que triplé en 30 ans (1). Ils sont pourtant largement évitables.

A l’occasion de la Semaine Nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, du 14 au 18 Juin, et alors que les beaux jours sont de retours, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues rappelle les gestes de prévention essentiels pour profiter du soleil en toute sécurité.

UNE NOUVELLE FORMULE POUR LA 23e ÉDITION Annulée en raison de l’état d’urgence sanitaire en 2020, la Semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau fait peau neuve avec une formule 100% digitale.


ANNONCES

Pendant cinq jours, des dermatologues et des influenceurs se relaieront pour informer, sensibiliser et répondre à toutes les questions sur le dépistage, l’auto-examen et la prévention des cancers de la peau. La campagne s’appuiera notamment sur le soutien de 5 influenceurs-ambassadeurs qui chaque jour posteront du contenu, animeront des lives et partageront les astuces et bonnes pratiques pour effectuer un auto-examen efficace.

Un site web dédié : sauver-sa-peau.fr a été créé pour l’occasion. Le grand public disposera ainsi d’un panel d’outils pédagogiques pour faire vivre la prévention des cancers de la peau tout au long de l’année, au-delà de cet événement.

« Cancers de la peau » : 80.000 nouveaux cas/an en France

Depuis plus de 20 ans, la campagne du SNDV sensibilise le public dans l’espoir de faire évoluer les comportements d’exposition au soleil et favoriser le dépistage pour faire reculer les chiffres des cancers cutanés. Pourtant, chaque année, plus de 80 000 cas sont diagnostiqués en France.

Les mélanomes cutanés, qui sont les plus graves des cancers de la peau, sont en augmentation constante depuis 50 ans, avec en moyenne 14 325 nouveaux cas et 1 773 décès chaque année. Les efforts d’éducation, d’information et de responsabilisation doivent donc être poursuivis.

« Le cancer de la peau est l’un des rares cancers dont nous connaissons la cause : il y a un lien direct entre exposition aux rayons UV et cancer de la peau. Cela signifie donc que nous pouvons en grande partie l’éviter, mais nous devons pour ce faire sensibiliser la population afin qu’ils modifient leur comportement. Car bien que presque tout le monde sache qu’une exposition excessive au soleil puisse être néfaste, beaucoup trop peu de gens se protègent dans la pratique » avance le docteur Luc Sulimovic, président du SNDV.

LES DERMATOLOGUES REDOUTENT UNE RECRUDESCENCE DES CAS GRAVES SUITE À UN DÉPISTAGE TARDIF

Pour les dermatologues, cette campagne de santé publique revêt un caractère particulier car elle est réalisée après plus d’un an de crise sanitaire inédite et coïncide avec le calendrier de déconfinement. Après ces différents épisodes de confinement, les dermatologues craignent un relâchement dans les comportements et redoutent l’augmentation de cas graves dus à un diagnostic et un traitement tardifs.

Le SNDV appelle à pratiquer davantage “l’auto-examen”, à signaler les taches suspectes, d’autant plus si vous êtes un sujet à risque, et à consulter votre dermatologue ou votre médecin traitant qui vous adressera vers un dermatologue s’il le juge nécessaire.

(1)Institut National du Cancer

LIENS SPONSORISES


Annonces