La mobilisation continue pour lutter contre les violences faites aux femmes avec la Sine Qua Non Squad !


ANNONCES

Après le lancement réussi de la première édition de la SINE QUA NON RUN, avec une participation de plus de 800 participants et participantes, l’Association « Tu Vis Tu Dis » poursuit en 2019, son engagement en faveur de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Convaincue que le sport a la capacité à produire un impact positif sur la société pour évoluer vers plus d’égalité, et qu’il est un moyen efficace de sensibiliser le plus grand nombre, l’association renforce ses actions avec des initiatives tout au long de l’année et lance « SINE QUA NON SQUAD ».

CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

SINE QUA NON SQUAD : se réapproprier l’espace public

Chaque mois, l’association « Tu vis tu Dis » invite les femmes et les hommes à intégrer les « SINE QUA NON SQUAD » à la tombée de la nuit pour des sessions Run &Train. L’objectif de ces sessions est avant tout de se réapproprier l’espace public, notamment dans les moments de sport où l’on se sent davantage menacés, car les femmes ne devraient pas avoir peur de courir seule, de prendre les transports, de mettre une jupe ou encore de repousser des avances… Intégrer les « SINE QUA NON SQUAD » c’est agir contre ces faits inacceptables !

Quelques chiffres (source Runner’s World 2015):
43 % des femmes se disent victimes de harcèlement durant leur séance de footing,
30% disent avoir été suivies lors de leur séance, 27% des femmes ont tout simplement arrêté la course à pied

– Prochain rendez-vous le mardi 12 mars 2019 –

1 parcours de 5km ponctué d’exercices de renforcement musculaire et de stretching encadré par Lucile Woodward, coach sportive et nutrition

A propos de l’association « Tu Vis Tu Dis »
Tu Vis ! Tu Dis ! est née de la rencontre de 3 générations de femmes, qui après avoir été confrontées de près ou de loin à l’agression sexuelle, ont désormais le besoin de comprendre et la volonté d’agir pour contribuer à lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Pour cela elles ont choisi le sport, convaincues qu’il a le pouvoir de changer des vies notamment celles des victimes et la capacité à produire un impact positif sur la société en faisant passer des messages avec un ton plus optimiste, plus énergique et plus fédérateur…En 2019, l’association organisera la deuxième édition de la Sine Qua Non Run et attachera à faire du sport un outil pour permettre aux femmes de se réapproprier l’espace public dans le cadre de leur pratique du running.


ANNONCES