Une dentiste alerte sur les matériaux toxiques contenus dans les composites dentaires

Depuis 1995, le laboratoire français ELSODENT innove et développe de nouveaux outils et matériaux à destination des chirurgiens- dentistes. Gilbert Ely, fondateur d’ELSODENT, met au point depuis plus de 20 ans des produits développés pour les professionnels du secteur, afin de répondre au mieux aux problématiques quotidiennes des praticiens, mais aussi aux attentes de leurs patients, de plus en plus attentifs à la composition des matériaux utilisés. Dès 2013, le laboratoire entame des recherches sur la mise au point de produits plus sains, à la biocompatibilité améliorée, avec la gamme BIO PLUS. ELSODENT fournit désormais aux praticiens des matériaux et des résines sans perturbateurs endocriniens et autres substances nocives, remises en causes par la communauté scientifique. Voici le témoignage d’une professionnelle du secteur :

Pixabay

« Cela fait environ un an que j’utilise la gamme de produits BIO PLUS, que j’ai découverte à l’occasion du congrès 2017 de l’ADF (Association Dentaire Française). J’avais déjà été sensibilisée sur l’emploi et l’utilisation de composites et amalgames plus sains (car certains produits sont clairement reconnus comme perturbateurs endocriniens voire cancérigènes) et je souhaitais travailler avec d’autres matériaux pour assainir la bouche de mes patients. Quand j’ai compris leur démarche, j’ai donc décidé d’utiliser leurs produits pour un premier test. Celui-ci a été concluant quasi-immédiatement. Outre l’aspect plus sain et moins toxique, la gamme BIO PLUS a été réfléchie pour l’utilisation finale par le praticien : les produits sont différents et véritablement performants. Plus faciles à travailler, leur résistance est remarquable, ce qui est également une caractéristique intéressante pour le ressenti du patient. La fluidité des résines autopolymérisables est parfaite, l’état de surface de la « provisoire » est net et non luisant. En outre, elles peuvent se « rebaser » pour être réajustées.
Il est important de sensibiliser les patients à ces sujets. Ils attendent réellement que l’on arrête de polluer leurs bouches avec des matériaux toxiques. Je recommande les produits BIO PLUS à mes confrères avec lesquels j’échange régulièrement sur ces problématiques. Les dernières innovations en la matière constituent un bon début mais il reste évidemment encore des progrès à faire car la demande est grandissante : praticiens comme patients aspirent à la meilleure qualité de soin possible. », Dr LM, Chirurgien-dentiste exerçant depuis 1994.

Crédit/source : communiqué Elsodent