Valenciennes : quand la famille d’un prisonnier atteint d’un cancer du côlon se bat pour sa libération

CC0 Public Domain /Pixabay

Le combat que cette famille du Nord de la France a décidé de mener s’annonce bien difficile d’autant qu’elle se heurte au refus de l’administration pénitentiaire. Les proches de ce détenu réclame sa libération car son incarcération l’empêche de traiter son cancer du côlon.

Selon le quotidien régional “La Voix du Nord“, cet homme de 32 ans s’est rendu à l’hôpital le 1er mai dernier car victime de violents maux de ventre. Sur place, les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du côlon.

Depuis, et selon les dires de sa famille, son état se serait sensiblement dégradé. “Le foie est atteint, il a perdu 20 kilos en quatre jours. il ne se nourrit plus, même un verre d’eau, il le vomit” a ainsi confié l’un de ses proches.

Inquiets pour sa santé, ils auraient donc contacté l’administration de l’établissement mais aussi l’Observatoire international des prisons. En vain… Ils racontent également avoir tenté de déposer une plainte mais les policiers auraient refusé de l’enregistrer en raison de l’absence de certaines pièces (dossier médical, ndrl)

Pourquoi les autorités ne donnent-elles pas suite à leur requête ? La Direction interrégionale des services pénitentiaires des Hauts-de-France a répondu au quotidien. Le personnel médical de la prison aurait estimé que l’état de santé du détenu était compatible avec la détention. Puis de rappeler que les malades étaient dans tous les cas pris en charge par le centre hospitalier de Valenciennes.

Mais l’avocat de la famille ne compte pas en rester là. Il semble plus déterminé que jamais et réclame une expertise médicale.

Cancer du côlon

Avec 43 000 nouveaux cas chaque année, le cancer colorectal représente, par sa fréquence, le troisième cancer chez l’homme et le deuxième chez la femme. Si l’espérance de vie s’est améliorée*, ce cancer tue, chaque année, près de 18 000 personnes. Pourtant, dans 9 cas sur 10, ce cancer détecté à un stade précoce peut être guéri.

Pour info le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus meurtrier en France et c’est un cancer EVITABLE

*source : la situation du cancer en France en 2015 – INCa- avril 2016