Les traitements anti-puces pour animaux dangereux pour la santé des enfants

Wow_Pho/Pixabay

Avec le retour des beaux jours, de nombreux propriétaires de chiens et de chats renouvellent tout naturellement les traitements anti-puces de leur(s) compagnon(s) à 4 pattes. Pipettes et autres colliers se vendent d’ailleurs actuellement comme des petits pains.

Et s’ils protègent généralement bien nos plus fidèles “amis”, ces produits seraient malheureusement bourrés de produits à base de pesticides considérés comme dangereux pour le développement cérébral des enfants.

Parmi ces insecticides neurotoxiques, citons par exemple le fameux fipronil dont on a beaucoup parlé ces derniers mois. On en a retrouvé récemment dans plusieurs produits de consommation courante. Utilisé en shampoing anti-poux, il peut même s’avérer dangereux pour la santé (VOIR ICI)

Le fipronil est une substance pour traiter les poux rouges des poules. Et s’il est autorisé en tant qu’antiparasitaire dans les médicaments vétérinaires pour les animaux de compagnie, il ne l’est pas pour le traitement des animaux d’élevage dont les produits sont destinés à la consommation. Le 20 juillet dernier, les autorités belges ont informé la Commission européenne que du fipronil avait été détecté dans des œufs et des viandes de volailles pondeuses dans des élevages des Pays-Bas et de Belgique.  (source Anses).

Pour en revenir aux traitements anti-puces de nos amis les animaux, notez que le fipronil n’est pas seul en cause. On retrouve aussi dans ces produits de la tétraméthrine , de la perméthrine ou du méthoprène … Bref tout un tas de substances chimiques dangereuses y compris, dans certains cas, pour les animaux eux-mêmes.

Selon Libération, la chaîne de magasins Botanic a d’ailleurs décidé de les retirer de ses rayons car des solutions alternatives existent.  Elle propose des colliers, sprays, pipettes à base de plantes et fleurs qui repoussent naturellement les parasites.

Sur son site internet, Botanic explique par exemple certaines huiles essentielles font des miracles. Le cèdre de l’Atlas, la cannelle de Chine, la citronnelle de Ceylan, la lavande vraie, le géranium ou encore le lemongrass jouent ainsi le rôle de puissants antiparasitaires dermatologiques ou intestinaux..