Les peintures pour enfants contiennent trop de substances nocives.

Combien de fois avez-vous vu vos enfants sortir de l’école ou du centre aéré les doigts plein de peinture ? Souvent n’est-ce pas ? Mais au delà de la corvée de nettoyage savez-vous que ces peintures contiennent de nombreuses substances nocives ? Tel est le triste constat de l’association UFC Que Choisir qui tire aujourd’hui la sonne d’alarme.

Selon les tests qu’elle a réalisé, les pots et autres tubes de gouaches à l’eau qui font le bonheur de nos enfants contiennent trop souvent des substances nocives.

peintures pour enfants
Pixabay

Ainsi, et sur les 17 peintures pour les petits qui ont été testés 12 contiennent les conservateurs les plus allergisants du marché mais aussi du phénoxyéthanol. Dans un cas comme dans l’autre, c’est très inquiétant écrit l’UFC Que Choisir dans son dernier numéro.

Et de rappeler que la MIT et la MCIT sont de très puissants allergènes par contact. Pour l’association il est purement et simplement “irresponsable d’en inclure dans des peintures aux doigts conçues pour les tout-petits comme dans les peintures à l’eau pour les plus de 3 ans. Car même s’ils utilisent un pinceau, les enfants ont régulièrement de la peinture sur les doigts.

Quant au phénoxyéthanol, l’UFC Que Choisir rappelle qu’il est toxique pour le foie. Et même s’il est jugé sans risques quand il ne dépasse pas 1 % dans la composition des cosmétiques pour adultes, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a toujours recommandé  des limites beaucoup plus basses pour les enfants de moins de 3 ans. Seul bémol , la limite actuelle est malheureusement fixée à 1 % dans les peintures aux doigts pour les tous petits.

Peintures pour enfants : le bilan des tests fait peur

Au final sachez sur les 7 peintures aux doigts analysées, une seule est aujourd’hui conseillée. Pour les peintures à l’eau (celle réservée aux plus de 3 ans) on note un léger mieux mais cela reste insuffisant avec seulement  4 produits bien notés sur les 10 testés.