Cancer du sein : des chiens renifleurs efficaces à 100% !

Souvenez-vous… Juste avant l’été on apprenait qu’une équipe inédite et pluridisciplinaire de soignants, de chercheurs et d’experts cynophiles avaient décidé de se mobiliser pour mettre la détection canine au service du dépistage précoce du cancer.

capture écran youtube
capture écran youtube

Une idée, des rencontres avec des chercheurs et un projet : KDOG ! Son but : mettre le formidable odorat des chiens au service du progrès médical !

Concrètement cela s’est d’abord traduit par la formation de chiens grâce aux talents d’experts cynophiles qui leur ont appris à repérer l’odeur des cellules cancéreuses. Un travail de longue haleine…

Objectif  : la mise au point d’une technique de détection fiable, simple et peu onéreuse pouvant être adaptée et reproduite dans les pays émergents, où nombre de cancers ne sont tout simplement pas détectés.

Un magnifique projet qui a retenu l’attention de l’Institut Curie. Dans le cadre d’une campagne de financement participatif, il a en effet levé une somme de 100.000 euros pour soutenir KDOG.

Quelques mois plus tard les résultats sont plus qu’encourageants ! En effet, et après 6 mois de tests sur une cohorte de 130 femmes volontaires, le projet s’est révélé efficace à 100% dans la détection précoce des tumeurs cancéreuses.

Des résultats plus que positifs donc qui ouvrent la voie à une étude clinique de grande ampleur. Comme l’indique KDOG sur sa page Facebook, il ne reste désormais plus qu’à l’institut Curie de trouver plus de 800.000 euros afin de la démarrer.

Cette étude devrait se dérouler entre 2018 et 2021 et s’appuiera cette fois sur une sélection de 1000 femmes.

Jusqu’à présent deux bergers malinois (Thor et Nykios, ndrl) avaient été formés par Jacky Experton, fondateur de l’entreprise cynophile ITDC située en Haute-Vienne. Dans le cadre de cette nouvelle étude, ils devraient être rejoints par deux autres chiens de races différentes et formés par une autre dresseur. L’idée étant, mais vous l’aurez compris, que le protocole Kdog est indépendant de la race du chien renifleur mais aussi de son maître.

Pour mieux comprendre KDOG, regardez cette vidéo

Petit retour en arrière également avec le tout premier entraînement de Thor… C’était il y a quelques mois déjà.