Allergies : les pollens de cyprès ouvrent le bal

CC0 Public Domain /Mojpe
Ne vous réjouissez pas trop vite du retour des beaux jours… Car quand le printemps (re)pointe le bout de son nez, les pollens s’en donnent généralement à coeur joie.

En effet, et comme le rappelle le Réseau National de Surveillance Aérobiologique dans son dernier bulletin Allergo Pollinique, le temps doux et ensoleillé que nous avons connu a été favorable aux pollens qui se sont ainsi libérés en grande quantité. Un record a même été battu cette semaine à Avignon avec plus de 35 000 grains de pollen comptés !

Le temps exceptionnellement doux que nous avons connu (jusqu”à 25% dans le sud-ouest et le sud-est) a propulsé tout le sud de la France en risque d’allergie très élevé. La faute…. aux pollens de cyprès !

Sur le reste du pays, et c’est la bonne nouvelle du jour, notez que ce risque d’allergie sera de niveau moyen.

En ce qui concerne les autres pollens, pas grand chose à signaler pour le moment même si les pollens de frêne se retrouvent sur une grande partie du territoire et sont en augmentation.

Il conviendra également surveiller les saules et les charmes dont la floraison a commencé et les pollens de bouleaux qui arriveront dès la dernière décade de mars.

Dans tous les cas, il est recommandé aux allergiques de suivre scrupuleusement leur traitement.

N’oubliez pas que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Suivez vos symptômes d’allergies en remplissant le questionnaire journalier sur www.pollendiary.com

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance