Fast-food : et si les emballages étaient eux aussi dangereux pour la santé ?

Licence: CC0 Public Domain

Ceux qui dénoncent quotidiennement les méfaits de la « Junk food » et de ses effets désastreux pour la santé vont avoir un nouvel argument pour nous convaincre d’arrêter ce type d’alimentation.

Mais aujourd’hui ce n’est pas le contenu de ces menus qui interpelle les scientifiques mais le contenant ! En effet, et selon des chercheurs du Collège des Sciences de l’Université de Notre-Dame, les emballages peuvent aussi représenter un vrai danger ! Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’ils contiendraient des traces de substances fluorées, et plus précisément de la fluorine.

Après avoir avoir analysé près de 400 emballages provenant de 27 chaînes de restauration rapide, ils ont constaté que près de la moitié des emballages papier et 20 % de ceux en carton contenaient de la fluorine.

KEZAKO ?  C’est une substance chimique qui  sert généralement à imperméabiliser des vêtements, à rendre les moquettes résistantes aux tâches et/ou à rendre les poêles et casseroles anti-adhésives.  Mais qu’est-ce que ça vient faire dans les emballages des hamburgers, des frites et autres pizzas ? On se le demande…

Si cette substance ne présentait aucun danger pour la santé, tout le monde s’en moquerait. Sauf qu’elle est suspectée d’être à l’origine de problème de fertilité et de  croissance, de favoriser les maladies thyroïdiennes et même l’apparition de certains cancers. Et le hic c’est que cette substance se retrouve donc en contact direct avec les aliments…

“Ces produits ont été associés avec un grand nombre de problèmes de santé par différentes études, et il est de ce fait préoccupant qu’un grand nombre de personnes y soient potentiellement exposées” a déclaré l’un des auteurs de cette étude dont les résultats ont été publiés dans la revue spécialisée Environmental Science and Technology letters.

Notre petit conseil : faites tout pour manger équilibré, variez votre alimentation mais aussi pensez à pratiquer une activité physique régulière. C’est encore le meilleur moyen de conserver la ligne…