Des litchis ont causé la mort de centaines d’enfants dans le nord-est de l’Inde

Pixabay/Public Domain

Si les litchis ne sont pas déconseillés pour la santé, attention à la manière dont ils sont consommés ont averti les autorités sanitaires indiennes. En cause la mort de centaines d’enfants de Muzaffarpur et des villages environnants. Tous les ans, depuis 20 ans, des enfants de cette région très pauvre du nord-est de l’Inde sont en effet frappés par un mal étrange : fièvre, convulsions, troubles du comportement, coma. Pour 44% d’entre-eux l’issue est malheureusement fatale puisqu’ils finissent par succomber à des encéphalopathies hypoglycémiques (inflammation aiguë du cerveau)

Et jusqu’à présent les scientifiques n’étaient pas parvenus à comprendre l’origine de ce mal qui sévit chaque année sur une période allant de mai à juillet.

Selon CNN, qui s’est fait l’écho de la nouvelle, c’est en analysant l’urine de 300 enfants malades qu’ils ont fini par comprendre. C’est ainsi qu’ils ont décelé la présence d’une toxine chez deux tiers des enfants. “Une substance l’on retrouve dans les graines de litchis précise le site “Pourquoi Docteur“.

Il va de soi que ce n’est le pas le fruit qui est en cause mais plutôt sa manière de le consommer. Associée à une malnutrition, à une certaine quantité ingurgitée et à une prédisposition génétique, cette toxine provoquerait une encéphalopathie chez les enfants.

En consommer en grande quantité tout en faisant son principal repas – de nombreux enfants de la région ayant pour habitude de se goinfrer de litchis et de rien avaler d’autre  de la journée – expliquerait donc en partie le problème. Cela se vérifierait plus particulièrement chez les enfants mal nourris ou souffrant d’hypoglycémie en raison d’une présence prolongée de ces toxines dans l’organisme.

Aujourd’hui les autorités locales recommandent donc aux parents de la région concernée d’encourager leurs enfants à modérer leur consommation de litchis mais aussi à faire de vrais repas.