Changer de banque, cela vaut le coup ! Et c’est enfin devenu facile.

Pixabay/Public Domain

D’après un sondage exclusif de Panorabanques.com réalisé en janvier 2017, les personnes qui ont changé de banque au cours des 2 dernières années sont très satisfaites de l’avoir fait. Mais, avant que la loi Macron sur la mobilité bancaire n’entre en vigueur, le 6 février 2017, le changement de banque était ressenti comme un acte difficile, plus complexe que le changement d’autres fournisseurs de services (télécom, assurances, énergie…).
 
Les clients qui ont changé de banque sont très satisfaits de l’avoir fait

Les clients qui ont récemment changé de banque jugent sévèrement leur ancienne banque à laquelle ils ne donnent pas la moyenne et sont très satisfaits de leur nouvelle banque à qui ils accordent la « mention bien » (6 points de plus). Le gain de satisfaction est particulièrement notable sur les tarifs.

Par ailleurs, les personnes qui ont changé de banque sont beaucoup plus satisfaites de leur banque (note de 15,7/20 pour leur nouvelle banque) que celles qui ne souhaitent pas changer de banque (note de 12,6/20). Ceux qui font l’effort de changer sont vraiment récompensés.

*Services : accueil en agence, application mobile, outils de gestion de budget…
 
Le changement de banque ou le désir de changement est essentiellement motivé par des frais bancaires trop élevés.
 
Ceux qui ont changé de banque l’ont fait :
-Pour réduire leurs frais bancaires (59%)
– A cause de la mauvaise gestion de leur compte au quotidien (36%)
– A cause d’un litige avec leur banque (35%)
 
Ceux qui ne veulent pas changer de banques expliquent leur position par :
– Leur satisfaction vis-à-vis de leur banque actuelle (30%)
– Un crédit en cours (23%)
– La difficulté du changement de banque (19%)

L’ancien service d’aide à la mobilité bancaire n’était pas efficace
 
Les clients qui sont passés à l’acte et qui ont effectivement changé de banque au cours des 24 derniers mois, estiment que l’ancien service d’aide à la mobilité pour le transfert des opérations courantes domiciliées sur le compte n’était pas satisfaisant :
 
– Pas toujours proposé : 25% des personnes qui ont changé de banque et 41% des personnes qui ont ouvert un nouveau compte n’ont pas été informées du service d’aide à la mobilité bancaire par leur nouvelle banque
– Ils ont été obligés de s’impliquer : 68% des personnes qui ont changé de banque ont l’impression d’avoir tout fait elles-mêmes.
– Seules 37% se sont senties accompagnées dans le changement de banque
 
Le changement de banque est ressenti comme une opération complexe
 
Le changement de banque apparaît comme étant nettement plus compliqué que le changement d’autres fournisseurs de services :

La complexité ressentie du changement de banque peut expliquer la faible mobilité bancaire actuelle :
 
-40% des personnes qui ont ouvert un nouveau compte sans clôturer l’ancien auraient certainement effectué la clôture de ce dernier si la procédure avait été plus simple
– 83% des personnes qui envisagent de changer de banque l’auraient fait plus rapidement si la procédure de changement de banque avait été plus simple

Le nouveau dispositif de mobilité bancaire règlementée est attendu
 
43% des personnes estiment que le nouveau service, qui prendra totalement en charge le transfert de compte dans des délais encadrés et sans risque d’incident, va faciliter le changement de banque.

Parmi ceux qui envisagent de changer de banque, ils sont 35% à attendre que le nouveau service de mobilité bancaire soit en place pour passer à l’acte.

Méthodologie : L’étude s’appuie sur une enquête réalisée en ligne en janvier 2017 auprès de 835 personnes.
 
Les répondants ont été catégorisés en en 4 populations :
Ceux qui ont changé de banque (ouvert un nouveau compte et clôturé l’ancien)
Ceux qui ont ouvert un nouveau compte sans clôturer leur ancien compte
Ceux qui n’ont pas encore ouvert de nouveau compte mais envisagent de le faire
Ceux qui ne souhaitent pas ouvrir de nouveau compte
 Chacune de ces populations comporte plus de 150 répondants.