La marque Kusmi Tea retire sa camomille du marché européen

CC0 Public Domain /Pixabay

La marque française Kusmi Tea a décidé de retirer sa camomille du marché européen et de son site internet. Pourquoi ? Et bien parce que selon l’association allemande de consommateurs Warentes, un taux anormalement élevé d’un alcaloïde toxique et cancérogène a été détecté dans l’infusion à la camomille de la marque française Kusmi Tea. Il s’agit d’alcaloïdes pyrrolizidiniques.

Selon cette association, cité par BFM, un sachet de camomille Kusmi contient 161 microgrammes d’alcaloïdes pyrrolizidiniques, soit 380 fois plus que la dose à partir de laquelle cette substance pourrait devenir nocive pour la santé.

Par mesure de précaution, et même si la marque s’est voulue rassurante, notez qu’elle a fait le choix de retirer tous les lots de camomille du marché européen.

Sur sa page Facebook, et en réponse à une consommatrice, Kusmi Tea a écrit

“La substance naturelle détectée par la Fondation Warentest ne se trouve que dans la camomille car elle est présente naturellement dans de nombreuses plantes sauvages récoltées en même temps que cette fleur. Cette substance ne fait l’objet, aux dires même de la fondation Warentest, d’aucun seuil maximum légal dans les produits alimentaires et il n’existe pas de consensus scientifique sur son taux de nocivité. A ce jour, seules des recommandations existent et la camomille Kusmi Tea est largement en deçà du seuil maximal actuellement préconisé au niveau européen par l’EFSA.

Dans l’attente des détails de l’étude et des analyses diligentées par la Fondation, et par mesure de précaution, Kusmi Tea a immédiatement retiré de la vente les boîtes de Camomille actuellement sur le marché européen et sur son site internet et nous allons saisir l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments, ndrl) pour avoir plus de précisions”

A une autre consommatrice qui réclamait les modalités de remboursement, Kusmi Tea a répondu par ces mots

Nous vous contactons prochainement sur les modalités de retour de votre boîte et nous entendons vos interrogations. Cependant, nous tenons à vous informer que la substance mentionnée dans la presse ce jour et détectée par la Fondation Warentest ne se trouve que dans la camomille car elle est présente naturellement dans de nombreuses plantes sauvages récoltées en même temps que cette fleur. Cette substance ne fait l’objet, aux dires même de la fondation Warentest, d’aucun seuil maximum légal dans les produits alimentaires et il n’existe aucun consensus scientifique sur son taux de nocivité. A ce jour, seules des recommandations existent et la camomille Kusmi Tea est largement en deçà du seuil maximal actuellement préconisé au niveau européen par l’EFSA.

Dans l’attente des détails de l’étude et des analyses diligentées par la Fondation, et par mesure de précaution, Kusmi Tea a immédiatement retiré de la vente les boîtes de Camomille actuellement sur le marché européen et sur son site internet et nous allons saisir l’EFSA afin qu’elle préconise les normes à respecter.

Vous pouvez donc en toute sécurité utiliser les autres thés de notre marque.