La gastro est déjà de retour

DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

Mauvaise nouvelle, la gastro a déjà fait son retour en France métropolitaine et ce avec près de 3 mois d’avance ! Ainsi, et selon le réseau de surveillance des médecins du réseau Sentinelles, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé la semaine dernière à 155 cas pour 100 000 habitants. Et c’est déjà au dessus du seuil épidémique fixé à 154 cas pour 100 000 habitants.

Diarrhée aiguë

Et même si le niveau d’activité des gastroentérites en France métropolitaine reste modéré, les données disponibles montrent une augmentation modérée de l’activité des diarrhées aiguës, avec des taux d’incidence très proches du seuil épidémique depuis deux semaines. A noter, et c’est important de le préciser, que l’activité actuelle est supérieure à l’activité moyenne observée ces dernières années à la même période.

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été notés en : Grand Est (297 cas pour 100 000 habitants), Ile-de-France (213 cas pour 100 000 habitants) et Pays de la Loire (211 cas pour 100 000 habitants).

Prévision : la “mauvaise” nouvelle c’est que selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait rester stable ou augmenter légèrement dans les prochaines semaines. Bref, et pour faire court, ça ne fait que commencer.

Face à l’épidémie de gastro, attention aux jeunes enfants

Ce retour prématuré de la gastro-entérite est l’occasion d’insister sur les graves conséquences qu’elle peut avoir sur les jeunes enfants. Le principal danger de la diarrhée aiguë est le risque de déshydratation, c’est-à-dire un manque d’eau dans le corps.

C’est pourquoi le Ministère de la santé et des sports et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) ont édité une une brochure d’information leur rappelant les gestes simples permettant d’éviter et de traiter la déshydratation du jeune enfant.

Pratique et concrète, cette brochure baptisée « Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation » reprend les principaux conseils à suivre en cas de diarrhée. Elle regroupe également des informations utiles à l’attention des parents, notamment sur la préparation d’une solution de réhydratation orale. Diffusée gratuitement, elle a été longtemps disponible auprès des pédiatres, des médecins généralistes mais aussi dans les crèches, les caisses primaires d’assurance maladie, les caisses d’allocations familiales, les centres de protection maternelle et infantile.

Aujourd’hui, et cela reste le meilleur moyen de se la procurer, elle est accessible gratuitement en format PDF Sur le site de l’Inpes ou en cliquant plus simplement ICI.

Pour mémoire la meilleure manière de se protéger est encore de se laver les mains le plus souvent possible.