Combien coûte un chien laissé seul par ses maîtres ?

©Communiqué Holidog
©Communiqué Holidog

Holidog, leader européen des services pour animaux, a analysé toutes les catastrophes que peut occasionner un chien délaissé par ses maîtres. Une situation qui arrive quotidiennement à des millions d’animaux et qui engendre des coûts astronomiques pouvant heureusement facilement être évités.

“Un chien laissé seul déprime irrémédiablement et très rapidement. Pour beaucoup d’animaux, cet état dépressif occasionne des dégâts aussi bien au niveau de leur santé, avec les frais vétérinaires associés, mais également au niveau des objets qui les entoure et des nuisances sonores pour le voisinage. Pratiquement tous ces désagréments pourraient pourtant être évités en faisant garder son animal par une personne compétente et ainsi économiser énormément d’argent chaque année”. Julien Muller, fondateur de Holidog.

92% des Français concernés

Une chose est sûre, la quasi totalité des Français a déjà été touchée par des dommages ou nuisances occasionnés par un chien laissé seul. C’est ce que déclarent 92% des personnes interrogées.

Des dégâts de plusieurs milliers d’euros chaque année par foyer

Parmi les biens pouvant être détériorés par un chien, les canapés, fauteuils et chaises arrivent en tête de liste à 52%. Ils sont suivis par les jouets et les petits objets divers à 41% juste devant les livres brochures ou magazines à 37%.

“Si les personnes qui laissent leur animal seul additionnaient les montants de chaque objet détérioré par leur chien, ils se rendraient vite compte que la somme globale est absolument énorme. Le prix moyen pour un canapé bas de gamme est d’environ 600€, les jouets sont en général aux alentours de 30€, le mobilier comme une table à 150€, une porte intérieure à 100€, un tapis à 70€, des objets de décorations à 30€ ou une paire de chaussure à 25€, on arrive très vite à plus de 1.000€ pour un seul chien en quelques mois ou semaines. Une somme qui serait vite rentabilisée avec les services d’une garde à domicile par exemple de quelques dizaines d’euros par mois seulement”. Julien Muller, fondateur de Holidog.

Nul n’est censé ignorer la loi… même les chiens !

Si un chien ne détériore rien, il peut tout de même occasionner des nuisances sonores en aboyant de façon intempestive lorsque personne ne s’occupe de lui correctement.
Sur ce point, les Français ignorent visiblement la loi et ce qu’il peuvent encourir s’ils l’enfreignent. En effet, aucune des personnes interrogées ne cite les peines occasionnées pour des infractions liées aux aboiements d’un chien.
L’article 1385 du Code civil stipule que  toute personne est responsable des dégâts ou nuisances commis par son animal qu’il soit sous sa garde, échappé ou égaré.
Ainsi, les contraventions encourues vont de :
– 68€ pour tapage nocturne,
– confiscation de l’animal et jusqu’à 450€ pour trouble du voisinage,
– agression sonore occasionnant une peine d’1 an de prison et 15.000 € d’amende si le propriétaire ne prend aucune mesure contre les aboiements de son chien (Article 222-16 du nouveau Code pénal).

*Méthodologie : enquête réalisée du 26 septembre au 6 octobre 2016, selon la méthode des quotas sur 3.650 personnes réparties sur l’ensemble du territoire français. Profils représentatifs de la population européenne âgés de 18 ans et plus, dont 51% de femmes et 49% d’hommes. Le sondage a été effectué en ligne sur les réseaux sociaux, sur le panel propriétaire Holidog