La cigarette électronique : bientôt interdite dans tous les lieux collectifs ?

CC0 Public Domain /Pixabay
CC0 Public Domain /Pixabay

Dans l’actualisation de son avis du 25 avril 2014, celui relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique étendus en population générale, le Haut Conseil de la santé publique a reconnu une certaine efficacité de la cigarette électronique dans le sevrage du tabac mais propose d’aller plus loin encore par ce qui est actuellement prévu par la loi Santé. Aujourd’hui en effet, et «même si les risques liés au vapotage passif sont nuls ou extrêmement limités pour les tiers», le HCSP recommande d’interdire le vapotage dans tous les «lieux affectés à un usage collectif fermés » (cafés, restaurants, discothèques…)

Et d’inviter les autorités au renforcement du dispositif observationnel du tabagisme, à la réalisation d’études épidémiologiques et cliniques robustes sur la cigarette électronique, ainsi qu’au lancement de recherches en sciences humaines et sociales sur cette question.

Pour le HCSP,  il convient de clarifier le statut de la cigarette électronique et des flacons de recharge ; de poursuivre les efforts de labellisations et de marquages pour informer les consommateurs et assurer leur sécurité et enfin engager une réflexion sur la création d’une cigarette électronique « médicalisée »

Si vous souhaitez plus d’infos, nous vous invitons à consulter l’avis complet du HCSP en cliquant ICI (document en format PDF)