Trop de pommes de terre = risque accru de diabète de type 2


ANNONCES

Pixabay/CC0 Public Domain
Pixabay/CC0 Public Domain

ANNONCES

Trop de pommes de terre = risque accru de diabète de type 2. Les pommes de terre c’est bon pour la santé, enfin à condition bien sûr de ne pas en abuser. Aujourd’hui des scientifiques japonais nous mettent d’ailleurs en garde contre les risques accrus de diabète de type 2 chez ceux qui en consommeraient plus que de raison. Si leurs bienfaits ont plusieurs fois été démontrés,  des chercheurs du Osaka Center for Cancer and Cardiovascular Disease tirent la sonnette d’alarme : selon eux une consommation trop importante aurait pour conséquence de favoriser le diabète de type 2.

Avant de nous délivrer ce message, les scientifiques ont étudié et comparé les résultats de plusieurs études portant sur les habitudes de consommation.

Sans entrer dans les détails de l’étude  – nous laissons le soin aux sites spécialisés de le faire – ils ont constaté que ceux qui en consommaient le plus avaient tout simplement plus de risques que les autres de développer un diabète de type 2.

Au delà de 7 portions par semaine, et sous réserve que cette portion soit de 150 grammes, le risque serait ainsi augmenté de 33%. Entre 2 à 4 portions par semaine, ce risque serait augmenté de 7 %.

“Les pommes de terres sont riches en glucides et lorsqu’elles sont servies chaudes cela les rend encore plus rapidement digérables par l’estomac ce qui augmente le taux de sucre dans le sang” a notamment expliqué le Docteur Iso Muraki, principal auteur de l’étude.

Le mieux serait de n’en consommer qu’une fois par semaine, les pommes de terre pouvant être efficacement remplacées par du riz, du quinoa ou bien encore du maïs. Plusieurs études ont en effet démontré que ces aliments avaient la faculté de réduirele risque de diabète de type 2.


ANNONCES