Pas le moral ? Manger des fruits et légumes


ANNONCES

0
(0)
: CC0 Public Domain/Pixabay
CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

Pas le moral ? Petit coup de blues ? Et bien sachez qu’une nouvelle étude confirme qu’il existe bien un lien entre alimentation et dépression. Celle menée par Almudena Sanchez-Villegas (University of Las Palmas de Gran Canaria) est sans appel : les personnes privilégiant une alimentation riche en fruits, légumes et noix, et à contrario pauvre en aliments industriels, viande et sucre, ont un risque de dépression réduit.

Avant d’en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données concernant l’alimentation de 15.093 personnes en comparant les effets de leur alimentation sur leur santé mentale. Ils ont étudié 3 types d’alimentation : le régime méditerranéen, l’alimentation strictement végétarienne et enfin l’Alternative Healthy Eating Index-2010, un programme riche en aliments associés à la prévention de maladies chroniques et semblable sur bien des points au régime méditerranéen0

Huit ans et demi plus tard, ils ont relevé 1 550 cas de dépression ou de personnes ayant pris des anti-dépresseurs.

Et c’est parmi les personnes ayant opté pour l’alimentation “Alternative Healthy Eating Index-2010” que l’on a enregistré les meilleurs résultats. D’assez bons résultats aussi ont été notés chez ceux ayant opté pour le régime méditerranéen.


ANNONCES

Bref une telle alimentation serait ainsi susceptible d’aider à garder le moral même si Almudena Sanchez-Villegas a quelque peu tempéré ce résultat en précisant qu’une différence notable avait surtout été enregistrée lorsque les personnes choisissaient à un moment donné de changer de régime alimentaire pour passer par exemple d’un régime gras à un régime plus équilibré.

 

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES