Vers un non-remboursement des médicaments les moins indispensables ?


ANNONCES

0
(0)
: CC0 Public Domain / Pixabay
CC0 Public Domain / Pixabay

ANNONCES

[ECONOMIE ET SANTE] Dans la série “ça va faire mal au porte-monnaie”, le site français “Les Echos.fr” révèle cette semaine qu’une remise à plat des taux de remboursement des médicaments est dans les cartons du gouvernement. Un groupe de travail planche déjà sur le dossier et aurait dans l’idée de supprimer le taux de remboursement des médicaments de 15 %, ce fameux taux qui s’applique aux médicaments dont le service médical rendu (SMR) est jugé faible.

Il ne s’agit bien sûr qu’une des pistes de travail et rien ne dit que cette solution sera retenue par le gouvernement dans le cadre d’un énième plan de sauvetage de la Sécu.

D’autres scénarios sont également envisagés comme par exemple le «taux unique de remboursement» ou bien encore, pour des catégories de patients très limitées et de manière très encadrée, une prise en charge forfaitaire des médicaments non remboursés.

On devrait en savoir plus dès le début du mois de septembre. Une chose semble certaine : les assurés sociaux vont devoir un peu plus encore se serrer la ceinture.

Noter cet article


ANNONCES

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES