Une pénurie de médicaments dans les pharmacies françaises


ANNONCES

DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

[SANTE] Selon une enquête menée par le quotidien français  Le Parisien/Aujourd’hui en France qui fait beaucoup de bruit en ce mois d’Août, les pénuries de médicaments ont tendance à se multiplier dans les pharmacies françaises.  Les ruptures de stocks auraient même explosé en cette année 2015 et parfois pour de simples problèmes de dysfonctionnement explique le quotidien.

Une situation qui n’a pas échappé à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui affirme que ces ruptures ont été multipliées par dix au cours des sept dernières années.

Mais pour Le Parisien, l’agence du médicament n’a qu’une vision partielle de la situation qui serait bien plus alarmiste sur le terrain et cite en exemple un pharmacien des Hauts-de-Seine selon lequel “300 médicaments seraient en rupture de stock sur les listings des fournisseurs” et ce depuis le mois de mai. Les plus touchés seraient l’Inspira, l’Exforge et Rasilez (contre l’hypertension), l’Embrel (immunosuppresseur) ainsi que les vaccins Infanrix et Priorix.

Si ce pharmarcien reconnaît qu’il peut y avoir des pénuries ponctuelles de matières premières, il entend aussi dénoncer un « dysfonctionnement organisé » fruit d’une pratique aux effets pervers : le contingentement.  Cette pratique consiste à limiter les stocks vendus aux grossistes-répartiteurs afin les empêcher de revendre les surplus  à l’étranger…


ANNONCES