Trop de travail multiplie les risques d’AVC


ANNONCES

DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

Le travail c’est bon pour la santé certes, mais à condition toutefois de ne pas trop en abuser. Une étude, dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue spécialisée “The Lancet”, nous apprend en effet que les gens qui travaillent trop et surtout trop longtemps ont plus de risques que les autres d’être victimes d’un AVC.

Ainsi travailler 55 heures par semaine augmenterait ce risque de 33% par rapport à une personne ne travaillant que 40 heures par semaine. Les scientifiques ont également constaté que ces personnes avaient 13% de risques en plus de développer une maladie des coronaires.

Avant d’en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi durant plusieurs années 600 000 personnes qui n’avaient aucun trouble cardiovasculaire. Puis ont été pris en compte un certain nombre de facteurs comme les risques des maladies cardiovasculaires, le tabagisme, la consommation d’alcool ou bien encore la sédentarité.

Les auteurs de l’étude ont toutefois tenu à préciser que ce risque n’apparaissait pas brutalement dès la 55eme heure de travail mais était bien sûr proportionnel dès la 41ème heure de travail : +10% entre 41 et 48 heures; + 27 % entre 49 et 54 heures et +33% dès la 55ème heure.


ANNONCES