Les Oméga 3 aurait un effet préventif sur la schizophrénie


ANNONCES

0
(0)
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

Selon une étude menée par des chercheurs australiens et autrichiens, les Oméga 3 auraient un effet préventif sur la schizophrénie. Jusqu’à présent les bienfaits de ces acides gras – ils sont  nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux – ont surtout été démontrés dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Aujourd’hui, et selon cette étude, ils permettrait de prévenir l’apparition de la schizophrénie chez les personnes à risques.

Avant d’en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont durant 12 semaines donné des compléments alimentaires à base d’oméga 3 à un groupe de 41 jeunes âgés de 13 à 25 ans, tous considérés comme personnes à risque.  Un autre groupe a reçu un placebo.

Au terme de cette longue étude, ils ont constaté que seuls 10% des personnes du 1er groupe avait développé une schizophrénie au cours des sept années qui ont suivi, contre 40% dans le deuxième groupe.


ANNONCES

De premiers résultats encourageants donc mais qui devront être confirmés.

Les oméga 3 font partie de la famille des acides gras polyinsaturés. Ils ne sont pas synthétisés par l’organisme et doivent être apportés par le régime alimentaire. Ils sont indispensables au fonctionnement de notre système nerveux. Les oméga-3 sont soit d’origine végétale, soit d’origine animale. On en trouve par exemple dans les poissons gras comme le saumon, le maquereau, le hareng ou les anchois, le soja, les noix, le colza

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES