Vague de chaleur, canicule : les pouvoirs publics se mobilisent

Wolter Tom/CC0 Public Domain /Pixabay
Wolter Tom/CC0 Public Domain /Pixabay

Cela ne vous aura probablement pas échappé, il fait chaud, très chaud même et ce n’est “malheureusement” qu’un début. Car ce temps caniculaire est parti pour durer. Alors que les 40° ont été atteints ou dépassés dans le sud-ouest – une chaleur qui n’a rien d’exceptionnel dans cette région – plusieurs spécialistes évoquent déjà une vague de chaleur qui pourrait perdurer pour une dizaine de jours au moins et s’étendre à l’ensemble des régions.

Face à cette situation qui pourrait très vite être lourde de conséquences pour les plus fragiles, les services publics ont décidé d’activer la plateforme téléphonique d’information “Canicule”.

Elle est accessible au numéro

0 800 06 66 66

tous les jours de 09 h à 19 h.

(numéro gratuit depuis un poste fixe)

Aujourd’hui Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a présidé une réunion du centre opérationnel de réception et de régulation des urgences sanitaires et sociales (CORRUSS) et rappelé les réflexes simples pour lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur.

Plus d’informations

Les conseils de prévention, ainsi que les outils de communication élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) sont accessibles sur leurs sites Internet respectifs :

Il vous est principalement conseillé de boire beaucoup d’eau (2 litres/jour); de ne pas faire d’effort physique intense; de ne pas rester en plein soleil; de porter un chapeau ou une casquette; de maintenir sa maison à l’abri de la chaleur (maintenir volets et fenêtres fermés la journée et les ouvrir la nuit); de ne pas consommer d’alcool ou bien encore de passer si possible deux heures par jour dans un endroit frais ou climatisé (supermarché, cinéma…)

Sont particulièrement concernés par les risques liés à la canicule : les personnes âgées, les bébés, les femmes enceintes, les personnes sous traitement médical, les enfants…

Si vous êtes une personne âgée, isolée ou handicapée, pensez à vous inscrire sur le registre de votre mairie ou à contacter votre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Vous bénéficierez ainsi d’une aide en cas de canicule.

Si vous voyez une personne victime d’un malaise ou d’un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours en composant le 15