Eva Longoria : elle soutient #WithStrongGirls pour le droit des femmes

Eva Longoria/Twitter.com
Eva Longoria/Twitter.com

[Droit des femmes] Hier soir, Eva Longoria a affiché sur les réseaux sociaux son soutien à la campagne « La pauvreté est sexiste » de l’organisation internationale ONE de lutte contre l’extrême pauvreté, cofondée par Bono.

L’actrice de Desperate Houswives a décidé de soutenir cette campagne en prenant la pose de Rosie la Riveteuse, symbole de la lutte pour les droits des femmes. Elle rejoint ainsi un mouvement porté par plus d’un million de citoyens à travers le monde et des personnalités telles que Malala, Beyoncé, Mary J Blige, Meryl Streep, Lady Gaga et Charlize Theron.

Il y a un mois, ONE, l’organisation mondiale de lutte contre l’extrême pauvreté, cofondée par Bono, a lancé une campagne qui est très vite devenue virale sur les réseaux sociaux.

Initiés par 9 artistes Africaines et leur chanson « Strong Girl », de nombreuses stars et des milliers de citoyens ont pris la pose de Rosie la Riveteuse en signe de soutien aux femmes qui affrontent courageusement la pauvreté au quotidien. Ils ont posté leur photo sur les réseaux sociaux en utilisant les hashtags #PauvreteSexiste et #WithStrongGirls.

Parmi eux, la jeune activiste pour l’éducation des femmes Malala Yousafzai, les chanteuses Beyoncé, Mary J Blige et Angélique Kidjo, la scénariste des séries Grey’s Anatomy et Scandal Shonda Rhimes, les actrices de la série The Walking Dead, et le chanteur français Cali.

Ils sont maintenant rejoints par la superstar américaine Eva Longoria !

A travers cette photo postée sur ses réseaux sociaux, l’actrice veut interpeller et appeler les dirigeants du monde à agir pour donner aux femmes et aux filles la chance de mener la vie qu’elles souhaitent et vaincre l’extrême pauvreté. En effet, deux tiers des analphabètes dans le monde sont des femmes, et il y a trois fois moins de filles qui vont au collège dans les pays les moins avancés que dans le reste du monde. Dans les pays en développement, les inégalités frappent les femmes et les filles encore plus durement qu’ailleurs. Une situation qui ne changera pas tant que les dirigeants du monde ne les mettront pas au cœur de leurs priorités. C’est ce qu’exigent les artistes africaines, les personnalités qui soutiennent la campagne et les millions de citoyens engagés aux côtés de ONE.

Cette campagne a aussi reçu le soutien d’une trentaine de personnalités féminines, dont Beyoncé, Lady Gaga, Charlize Theron, Meryl Streep, Sheryl Sandberg, Arianna Huffington, qui ont écrit une lettre ouverte à Angela Merkel, président du G7 et chancelière allemande.

La pétition qui accompagne cette campagne a été signé par près de 1 100 000 personnes dans le monde !