Une paraplégique attaquée par des rats à Roubaix




Bergadder / Pixabay

Roubaix, département du Nord (Hauts-de-France).  Incroyable histoire que celle d’une jeune paraplégique qui, le week-end dernier, a été attaquée par des rats durant son sommeil. Et aussi invraisemblable que cela puisse paraître, elle n’est pas le fruit de l’imagination débordante d’un scénariste de film d’horreur.

Cette histoire c’est celle de Samantha, une adolescente polyhandicapée de 14 ans. Samedi dernier au petit matin, son père l’a retrouvée en train de baigner dans une marre de sang.

Une paraplégique attaquée par des rats à Roubaix : son père porte plainte contre le bailleur

Interrogée par la Voix du Nord, il a déclaré : « Il y avait du sang, partout. J’ai pensé à un cambriolage qui avait mal tourné. Elle saignait des oreilles, j’ai cru qu’elle avait été victime d’une hémorragie cérébrale. J’ai eu la peur de ma vie ».

Grièvement blessée (plaies au visage, à la base du cou, aux mains, aux jambes…etc), la jeune fille a été hospitalisée après que les policiers aient qualifié cette attaque de “très violente”.

Et l’enquête qui a été diligentée a rapidement rendu son verdict : Samantha a été victime de l’attaque d’une « meute de rats ».

Hospitalisée durant plusieurs jours, elle a reçu une batterie de vaccins. Il lui faudra toutefois patienter plusieurs semaines avant que ses blessures, dont elle se remettrait difficilement, ne cicatrisent.

«  Elle ne peut pas sortir de son lit (…) Du fait de sa maladie, elle est moins sensible à la douleur que nous. Elle a dû sentir les rats s’activer sur elle mais elle n’a pas eu la présence d’esprit de nous appeler » a déploré son père.

Et si la famille a été très vite relogée par la mairie – en moins de 3 jours selon le célèbre quotidien régional – le père a décidé de porte plainte contre le bailleur pour “négligences”.

Et d’expliquer que cela faisait plus de 5 ans qu’il se battait contre lui. « Depuis fin 2012, je multiplie les demandes auprès des différents services parce que nous sommes victimes d’invasions en tous genres. Le service hygiène de la ville est venu à deux reprises. Rien n’a bougé. Ce n’est pas parce qu’on est au RSA, qu’on vit dans une courée à Roubaix, qu’on doit être traités comme des animaux » a t-il ainsi martelé

Une attaque rare

Selon les médecins qui se sont occupés du cas de Samantha, ce type d’attaques est extrêmement rare, les rats ne s’attaquant généralement qu’à des personnes mortes…