Levothyrox : Anny Dupe­rey victime des effets secon­daires de la nouvelle formule




Anny Dupe­rey victime des effets secon­daires du Levo­thy­rox

Anny Duperey dans “Une Famille Formidable” (TF1)

Et il est encore question de la nouvelle formule du Levothyrox, ce fameux médicament bien connu des personnes souffrant de la thyroïde mais qui a récemment changé de formule. Objectif de cette modification : garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active (lévothyroxine) tout le long de la durée de conservation du médicament.

Et si l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé précise que ces modifications ne changent ni l’efficacité ni le profil de tolérance du médicament, de plus en plus de patients se plaignent d’une multiplication d’effets indésirables.

Sur la pétition qui circule actuellement en ligne on peut par exemple lire : “Prise de poids mal de tête et vertiges depuis le changement de formule”; “intense fatigue, prise de poids”; “céphalées intenses depuis 3 semaines le matin surtout”, «Je perds mes cheveux, je suis fatiguée»…

Levothyrox : Anny Dupe­rey témoigne

Et alors que plusieurs personnalités se sont déjà exprimés sur le sujet (Eva Darlan ou Valérie Damidot, ndrl,) notez un nouveau témoignage : celui de la comédienne Annie Duperey. Via le site de l’ ‘As­so­cia­tion française des malades de la thyroïde, elle a indiqué qu’elle faisait partie des “innombrables victimes d’effets secondaires du nouveau Levothyrox”. Et de préciser qu’elle prenait ce médicament sans problème depuis plus de 10 ans.

“J’ai ingurgité la nouvelle formule en toute confiance – c’est pourquoi je suis scandalisée qu’on veuille nous faire passer pour des gens anxieux qui se font des idées » a t-elle notamment lâché.

Et de préciser les effets secondaires dont elle a été victime : Maux de tête, vertiges, réveils nocturnes, crampes le matin, fatigue intense, diarrhées quotidiennes. Inquiète à propos de ses violents maux de tête, elle indique avoir été jusqu’à faire un écho-Doppler cérébral !

Et c’est finalement en prenant connaissance ce fameuse pétition qu’elle dit avoir compris la cause de ses récents malaises…

Se disant prête à témoigner, Anny Dupe­rey a indiqué qu’elle serait en première ligne en cas d’action en justice après des autres victimes.

Levothyrox : Quels sont les risques liés au changement de formule ?

Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, et dans la grande majorité des cas, il n’est pas attendu d’effet indésirable lié à la modification de formule pour le patient.

Mais de rappeler aussitôt que la lévothyroxine est une hormone thyroïdienne de synthèse à marge thérapeutique étroite et que l’équilibre thyroïdien du patient peut être sensible à de très faibles variations de dose.

Par mesure de précaution, l’ANSM recommande aux patients qui pensent observer des symptômes traduisant un déséquilibre thyroïdiens de consulter leur médecin. Pour certains d’entre-eux, elle les invité de à leur médecin pour réaliser par mesure de précaution, un contrôle de TSH dans les 6 à 8 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule, si :

– l’équilibre thérapeutique a été particulièrement difficile à atteindre ;
– le patient ou la patiente souffre d’un cancer de la thyroïde ;
– le patient ou la patiente souffre d’une maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque ou coronarienne et/ou des troubles du rythme) ;
– le patient ou la patiente est un enfant ; – le patient ou la patiente est une personne âgée.

Pour une femme enceinte, l’ANSM recommande un contrôle de TSH dans les 4 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule.

Plus d’infos ? Consultez le document de l’ANSM en cliquant ICI (format PDF)