Des consultations de 46 à 70 euros chez le généraliste




Pixabay/ CC0 Public DomaiN

Consulter son médecin pourra coûter beaucoup plus cher, et ce dès 1er novembre ! Pour certains types de consultations il vous faudra en effet débourser 46, 60 et même jusqu’à 70 euros pour des consultations dites longues.

Rassurez-vous seules quelques consultations sont évidemment concernées. Il s’agit de consultations dites “complexes” “très complexes” ou “longues”.

Tentons toutefois, un petit résumé… A commencer par les consultations dites complexes ou très complexes et qui seront facturées 46 et 60 euros.

Consultations complexes

Sont par exemple concernées par ces majorations :

  • la première consultation de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles des jeunes filles âgées de 15 à 18 ans. Elle pourra être réalisée par un médecin généraliste, un gynécologue, un gynécologue-obstétricien ou un pédiatre.
  • les consultations et le suivi des enfants de 3 à 12 ans inclus et en risque avéré d’obésité sur la base du suivi de la courbe de corpulence. Cette consultation complexe, réalisée par le médecin traitant de l’enfant, est dénommée consultation suivi de l’obésité (CSO)
  • les consultations du nouveau-né nécessitant un suivi spécifique par le pédiatre entre la sortie de maternité et le 28e jour suivant la naissance. Cette consultation est dénommée consultation de sortie maternité (CSM).
  • la première consultation de prise en charge d’un couple dans le cadre de la stérilité, par un gynécologue ou un gynécologue-obstétricien
  • la première consultation de prise en charge d’un patient atteint de trouble grave du comportement alimentaire
  • la première consultation de prise en charge d’un patient porteur d’une thrombophilie grave héréditaire
  • la prise en charge d’un enfant ou adolescent présentant une scoliose grave évolutive par un rhumatologue, un spécialiste de médecine physique et réadaptation ou un chirurgien
  • la prise en charge d’un patient présentant des séquelles lourdes d’accident vasculaire cérébral, par un neurologue ou un spécialiste de médecine physique et de réadaptation
  • …etc

Au total il existe une quinzaine de majorations

Quant à la visite très complexe, elle est réalisée par le médecin traitant au domicile du patient et si possible en présence des aidants habituels.Elle concerne les patients en ALD pour une pathologie neurodégénérative identifiée dont notamment la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaque, les pathologies neurodégénératives de l’enfant… Elle va passer de 56 à 70 euros et pourra être facturée jusqu’à trois fois par an et par patient.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le Journal officiel de ce 12 septembre 2017.