Cancer de l’enfant : une nouvelle campagne lancée




Chaque année, 500 enfants et adolescents meurent encore du cancer en France et 6 000 en Europe. Malgré les progrès de la recherche, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez les enfants de plus d’un an. A l’occasion de Septembre en Or, mois dédié à la lutte contre les cancers pédiatriques, Gustave Roussy, pionnier dans la prise en charge des jeunes patients, a décidé de lancer une grande campagne à la hauteur de cet enjeu de santé publique. L’Institut appelle chacun à se mobiliser contre le cancer de l’enfant et à être #ORduCommun !

Intitulée “Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle”, cette grande campagne porte une double ambition : sensibiliser à la cause et lancer une collecte de fonds de 10 millions d’euros d’ici 2020 afin de mettre tout en œuvre pour guérir plus et mieux les enfants malades.

© Gustave Roussy – Tous droits réservés

// Cancer de l’enfant : Une campagne nationale pour sensibiliser à la cause

Reprenant les codes de langage des enfants et adolescents, le visuel interpelle sur le fait d’avoir “Un cancer à 7 ans, sérieux ?”. Étendard de la campagne, l’emblématique Tour Montparnasse s’habillera sur 22 étages de 1 800 m2 de stickers aux couleurs de la campagne pendant tout le mois de septembre. La nuit, en lieu et place du bleu, l’édifice s’habillera d’un éclairage doré, une initiative qui sera partagée par la tour D1 de la Défense.

Gustave Roussy se parera aussi du visuel sur sa façade située du côté de l’autoroute A6.

Grâce aux partenariats avec Clear Channel et Insert, cette campagne sera également déclinée et affichée dans la rue, le métro et les centres commerciaux de la France entière.

// L’occasion, pour tous, d’être #ORduCommun !

Pour viraliser la campagne et faire déferler une vague d’or sur les réseaux sociaux tout au long du mois de septembre, Gustave Roussy compte aussi sur le soutien du grand public :

– Publication de messages de soutien sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ORduCommun
– Photos avec un accessoire doré
– Utilisation du filtre de profil Facebook dédié
– Relais des comptes Twitter et Facebook @SeptembreEnOr

En septembre 2017, il ne tiendra qu’à vous d’être #ORduCommun !

// De grands noms mobilisés

Zadig & Voltaire proposera une édition limitée d’un tee-shirt portant le #ORduCommun et dont les produits de la vente seront intégralement reversés au profit de la Fondation Gustave Roussy. Big Fernand reversera 3€ sur chaque BIG formule achetée entre le 7 et le 10 septembre prochain dans ses 36 ateliers.

// Un comité de campagne décidé à vaincre cette maladie

Pour Frédéric Lemos, président de LFPI REIM, c’était une évidence de prendre la présidence de cette campagne qu’il dédie à son fils Noé disparu d’un cancer en 2014 et qui incarnera l’espoir de guérir d’autres générations d’enfants touchés par cette maladie. Cet acteur français de l’immobilier tertiaire, dont la société a en particulier investi dans la Tour Montparnasse, a été rejoint au comité de campagne par Patrick Le Lay, président de la chaîne TF1 de 1988 à 2008, Edouard Carle, fondateur et co-président des crèches Babilou et Sebastien Verdeaux qui, après 10 années passées chez JP Morgan, a créé Letus Private Office.

// La campagne “Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle”

Les mots guérir et cancer ne sont pas encore systématiquement associés. Aujourd’hui, même si les progrès de ces dernières décennies permettent à 80 % des jeunes patients de guérir dans les 5 ans suivant le diagnostic de la maladie, près des 2/3 d’entre eux garderont des séquelles à l’âge adulte. Il reste 20 % d’enfants en échec de traitement et pour qui la recherche est aujourd’hui le seul recours.

Gustave Roussy a donc décidé de lancer une collecte de fonds de 10 millions d’euros d’ici 2020 pour guérir plus d’enfants, mieux et plus vite.

Sur les 10 millions collectés :

– 4 millions iront à la recherche en immunologie pour comprendre comment les cancers pédiatriques échappent au système immunitaire afin de développer des immunothérapies spécifiques et efficaces chez l’enfant et pour que les enfants puissent eux aussi bénéficier de la révolution de ces traitements,
– 4 millions iront à la recherche en génétique pour comprendre pourquoi les enfants ont un cancer car dans 90% des cas le pédiatre ne connait pas la réponse à la question des parents “Pourquoi mon enfant a un cancer ?”.
– Près de 2 millions seront dédiés à la recherche transdisciplinaire, clinique et biologique pour comprendre, dépister et prévenir les complications tardives des traitements donnés pendant l’enfance. – Enfin, 700 000 euros permettront de développer de nouveaux outils d’information pour les jeunes patients et leur famille afin de faciliter les parcours de soins et de réduire l’anxiété due à l’incompréhension.

Plus d’infos : www.guerirlecancerdelenfant.fr